challenges

5 conseils pour préparer son premier Triathlon Sprint

En faisant le point sur cette année où j’ai réussi mon pari fou de faire un premier triathlon (je partais de trèèès loin, voir les articles en bas du post), je réalise que ce qui m’a permis de réussir, ce n’est pas forcément un entraînement de fer, mais plutôt la confiance en moi que j’ai développée. Alors voilà mes conseils pour acquérir cette confiance et réussir ce beau challenge qu’est son premier triathlon.

 1- Se donner pour objectif une course bien précise

S’entraîner avec une échéance est plus efficace que de se dire vaguement je vais faire un triathlon…un beau jour. Que ce soit dans 6 mois, 1 an, en fonction de son niveau, choisir une course comme objectif permet d’organiser son entraînement et de se focaliser sur son objectif.

Pour ma part c’était le triathlon de Cap d’Ail et je me suis donné un an. Je l’ai choisi car ce n’est pas loin de chez moi et c’est un parcours qui m’est familier.

Je me suis inscrite à deux autres triathlons le même mois, par sécurité, au cas où un soit annulé ou que je sois blessée ou malade, en me disant que sur les 3, il y en aura au moins un que je pourrai faire. Et au final je n’ai pas pu faire le premier car j’étais blessée.

conseil premier triathlon sprint_happyhealthysimply_11

2- Nager, nager, nager

La natation est difficile car elle donne le ton, si on sort de l’eau à bout de souffle, le vélo et la course à pied risquent de faire très mal et aussi, en conditions de course, çà n’a rien à voir avec l’entraînement à la piscine. Il faut s’entraîner en piscine et en mer et aussi avec la combinaison néoprène car, oui, çà aide drôlement car on flotte, mais le mouvement des bras est bien moins fluide.

conseil premier triathlon sprint_happyhealthysimply_08

Crédit photo : Xenath. Merci poulette pour tes encouragements de si bon matin 🙂

3- Investir dans une montre de sport

Est-ce que la montre elle-même vous fera nager plus vite ou courir plus longtemps ? Non, mais le plaisir de lire ses performances sur la montre et l’application, les comparer avec ses amis, analyser ses chronos, voir ses progrès… c’est une motivation supplémentaire pour se dépasser.

conseil premier triathlon sprint_montre garmin fenix 5s_happyhealthysimply

J’ai mis quelques mois à me décider et puis j’ai cassé la tirelire pour la Garmin Fenix 5S Sapphire. Rolls Royce (pour moi en tous cas 😉 des montres de sport, c’est une des rares qui a le mode triathlon, en cliquant sur un bouton on enchaîne les disciplines/transitions. La montre m’a aidée pendant les entraînements pour progresser et pendant mon triathlon j’étais rassurée de savoir exactement où j’en étais. Et en plus c’est un petit bijou, je l’adore !

4- Participer à des courses pour appréhender les difficultés

Pour éviter de se mettre la pression le jour J et pour appréhender chaque étape sereinement je recommande des petites courses qui permettent de se rendre compte des difficultés, celles qui ne sont pas liées à la distance.

Par exemple, dans la lessiveuse au départ de la natation, on se prend des coups de partout et c’est difficile de faire sa place pour nager correctement. Aussi, les transitions sont très rapides, il faut tout avoir de prêt pour ne pas perdre de temps mais quand même reprendre son souffle.

Il vaut mieux en faire l’expérience quelques fois avant son premier vrai triathlon et de préférence avec un départ femmes, c’est plus rassurant. Pour ma part ces 3 courses auxquelles j’ai participé m’ont donné confiance pour le jour J.

Aquathlon saint laurent du var 2017_conseil premier triathlon_happyhealthysimply

Triathlon XS féminin de Manosque

l’Aquathlon de St Laurent du Var

Prom’Swim 1km

5- Préparer ses transitions.

Quand on m’a dit que, pour gagner du temps, les triathlètes accrochent leurs chaussures à leur vélo avec un système d’élastiques et qu’ils arrivent à enfiler leurs chaussures sur leur vélo, je n’ai pas voulu y croire ! En mode débutant, pas pour moi merci, mais il y a pas mal d’astuces pour optimiser sa transition en préparant bien toutes sur affaires sur sa serviette et en repérant bien les entrées et sorties. Cette vidéo sur Youtube m’a bien aidée.

La veille au soir, passer un moment au calme et visualiser sa sortie de l’eau, ses affaires, toutes les étapes de la transition.

conseil premier triathlon sprint_happyhealthysimply_10

 

Alors, ça vous tente, un premier triathlon cette année!?

 

Une petite rétrospective de comment j’en suis arrivée là :

Objectif Triathlon : Mes premiers pas

Je prépare mon 1er triathlon – Résumé de 4 mois de natation

Mon tout premier triathlon : XS 100% Féminin de Manosque

Mon premier Triathlon Sprint – Triathlon de Roquebrune

2 réponses »

  1. Blessures et planning m’ont empêchée de faire mon premier triathlon l’année dernière mais je compte bien remettre ça au programme cette année. Encore bravo pour ton S !! Bises la miss et très bonne année 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s