challenges

10K Hoka One One – Nice 2016

Le 10K Hoka One One, c’est la course de 10 kilomètres en marge du semi-marathon de Nice:  3ème 10K de ma carrière.

Le premier fût fort laborieux, et le mot est faible: 01h19! J’ai fini avant dernière…mais je l’ai fini; j’étais tellement fière.

Quelques années plus tard et un peu d’entraînement, 2ème 10 kilomètres bouclé en 01:00:07 Youhou!

Donc petit challenge pour ce troisième volet, il faut dire que je ne cours pas régulièrement, surtout en hiver, je suis frileuse et, courir sur un tapis dans une salle, c’est juste impossible.

Alors voilà, l’objectif était de boucler ce 10K en 58 minutes.

Petit point météo la veille car les prévisions étaient assez déprimantes: Si je ne cours pas trop doucement ça devrait le faire… NB la course est à 9h30 😀

météo du dimanche 24 avril

Mais 12 degrés quand même c’est frisquet, ce n’est pas courir dans le froid qui me fait peur mais de me geler au départ et de partir dans de mauvaises conditions. Alors je range le short, j’opte pour le leggings et je suis prête pour la course, preuve à l’appui sur Instagram.

foule lors de la course 10K Hoka one one nice avril 2016

Jour J, un monde fou, les participants arborent les Couleurs des quatre coins de l’Europe, super ambiance, le soleil pointe le bout de son nez, le top départ va être donné en même temps pour le 10K et le semi-marathon. 7500 coureurs sont attendus sur la ligne de départ.

Ça va être une super course!

Serena prête au départ de la course 10k hoka one one de nice 2016

Je suis avec une copine qui a un objectif plus ambitieux que le mien, quelques jumping jacks pour s’échauffer et on se faufile dans le sas des « bons » (objectif < 55 minutes) pour éviter de se retrouver coincées au milieu des plus lents.

9h30 c’est parti ! J’allume mes écouteurs Bluetooth (un de mes meilleurs investissements!) et j’enclenche mon application Nike running pour avoir mon temps à chaque kilomètre.

dans le sas de départ de la course 10k hoka one one de nice 2016

1er kilomètre,  c’est la jungle pour se frayer un chemin, je ne m’emballe pas trop, si j’attaque trop vite je vais m’épuiser.

 Mon rythme cardiaque s’accélère, je le sais, c’est toujours pareil à chaque entraînement, les 3 premiers kilomètres sont les pires pour moi, donc je souffre mais je ne m’inquiète pas. Je n’ai pas chaud, je n’ai pas froid, je n’ai pas mal aux pieds, tout va bien 😀

Ravitaillement vers le kilomètre 5, je n’ai pas tellement soif mais j’ai la bouche toute sèche. J’attrape un verre d’eau, je m’en mets autant dans la bouche que dans le nez … note pour plus tard : s’entraîner un peu à boire en courant.

A ma droite des coureurs arrivent à toute vitesse en sens inverse, ils ont déjà fait toute la boucle et sont proches de l’arrivée.. et je n’en suis qu’à la moitié, oh misère.

en train de courir lors de

7ème kilomètre, grand moment de solitude … je réalise que je pense à mon objectif de 58 minutes mais s’il le faut je ne vais même pas la finir cette course, je n’en peux plus, je souffre. Alors j’attaque la séquence émotion pour me changer les idées, je pense aux gens que j’aime … au texto d’encouragement de mon chéri, au bout du monde pour son travail, reçu 2 minutes avant le départ. Je me dis que la vie est belle et que je suis heureuse.

8ème kilomètre, ça va mieux, plus que 2, fastoche, mais la petite montée fait bien mal, je regarde mes pieds et je n’arrête pas de répéter dans ma tête « allez c’est presque fini, c’est presque fini ».

Maintenant c’est moi qui croise les coureurs qui n’en sont qu’à la moitié, la classe, on dirait que je fais partie des bons ahah!

9ème kilomètre, je cours, je cours, je donne tout ce que j’ai et je vois au loin la ligne d’arrivée, j’entends enfin  dans mes écouteurs « 10km », la Délivrance, le Bonheur, l’Extase … mais de courte durée. Je réalise qu’il reste encore une petite boucle à faire, oh mon dieu, non, ce n’est pas possible, je me fais doubler de tous les côtés, la petite boucle est interminable et je n’en peux plus. Je franchis tant bien que mal la ligne d’arrivée et je stoppe ma course sur Nike Running qui m’annonce 57min59! C’est énorme, c’est génial.

 trajet nike running course hoke one one nice 2016

J’ai droit à une médaille souvenir, sympa, mais c’est celle du semi-marathon. C’est l’arrivée pour moi mais pour la plupart des coureurs ce n’est que la mi-parcours. J’ai encore des progrès à faire. Ce serait un magnifique challenge de courir un semi un jour … peut-être l’année prochaine!

à l'arrivée de la course 10k hoka one one de nice 2016 avec la médaille souvenir

Résultat final de la course : 57min07, je suis 1194/2587 et je suis ravie. Super dimanche matin.

Et après l’effort le réconfort… direction brunch avec les copines!

.

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s