manger plus sain

Gluten, Je t’aime … Moi non plus

Depuis qu’il mange sans gluten Djoko est numéro 1 mondial, whaou mais quelle aubaine pour Gerblé dis-donc!  Sérieux une marque qui s’appelle Gerblé (ça sonne quand même très très proche de « Germe » de « blé », non ?) devient un leader des produits sans gluten. Je pense qu’on marche un peu sur la tête là.

épi de blé et texte gluten je t'aime moi non plus

Je suis sensible au gluten, … comme près de 10% des français.

Lorsque je mange des produits à base de blé de façon un peu trop rapprochée, mon système digestif exprime impunément  son mécontentement et me le fait payer cher. Je limite donc au minimum ma consommation de pâtes, pizza, gâteaux etc  Ce n’est pas une difficulté insurmontable car je suis plutôt fan des produits naturels et peu transformés. Mais tout de même, la Salsa al Pomodore coule dans mes veines.. pas évident de dire adieu aux spaghetti, ravioli, fusilli, gnocchi, cannelloni .. la liste est infinie ahah

Le gluten c’est quoi ?

Pour faire très simple, c’est une protéine présente dans les grains de blé et de certaines autres céréales.

 Quel est le problème avec le gluten ?

Le gluten est difficile à digérer, … pour tout le monde. Il est souvent utilisé comme « glue », « liant » dans l’industrie agro-alimentaire. Il suffit de visualiser une pâte à pain crue, avec sa texture collante et gluante, vous avez bien l’image!? Qui parierait que le résultat cuit sera facile à digérer ? Pas grand monde; Cette protéine a une structure que notre corps met beaucoup de temps à fractionner pour la digérer. Mais ce n’est pas le cœur du problème.

Le véritable problème est que la plupart du blé que nous mangeons aujourd’hui est un hybride du blé communément répandu jusque dans les années 50. La teneur en gluten du blé d’aujourd’hui est considérablement plus importante que celle du blé que mangeaient nos grand-parents. Mais pourquoi ?

1)      effet de mode, tout devait être blanc, la farine, le sucre ( un autre bon sujet..) et donc raffinage, traficotage à tire-larigot.

2)      Money, money, money! C’est le début des plats préparés, des biscuits encartonnés, des pains et brioches vendus au supermarché, efficacité, rentabilité, il faut que les produits cuisent dans des usines qui tournent à bloc, en X minutes chrono et surtout que les produits finis soient bien gonflés, bien savoureux pour bien se vendre tout en coûtant de moins en moins … Pour réaliser ce miracle, l’industrie agro-alimentaire a eu besoin de farines « plus efficaces ». Elle a donc traficoté la composition du blé et encouragé les agriculteurs à cultiver cet hybride plus rentable. Et, petit à petit, la plupart de nos champs de blé se sont transformés en cultures de ce blé hybride.

Que se passe-t-il lorsque l’on est sensible au gluten ?

Tout commence par une inflammation du système digestif. Les réactions et l’intensité sont différentes d’une personne à l’autre en fonction du niveau de sensibilité. Ça peut être des remontées acides, brûlures d’estomac, des ballonnements, gargouillis, gaz intestinaux, douleurs abdominales, nausées, constipation ou diarrhée.

L’inflammation de l’intestin peut tirailler la paroi jusqu’à laisser échapper les protéines à l’extérieur. S’en suit une perturbation générale; par exemple les protéines peuvent venir se placer dans les articulations d’où des douleurs articulaires.  Ainsi le gluten peut être la cause de fatigue, anxiété, douleurs articulaires, changements d’humeur, irritabilité, maux de tête etc.

 NB :  je ne parle pas ici des personnes qui ont la maladie cœliaque. C’est une maladie du système immunitaire, le gluten est pour eux « une agression » et le système immunitaire réagit à cette agression. Pour les personnes porteuses de cette maladie, c’est absolument tolérance zéro pour le gluten. Donc je parle uniquement des personnes sensibles dans cet article .

Comment savoir si l’on est sensible au gluten?

Si vous vous posez la question c’est déjà que votre système digestif fait souvent grise mine. Alors faites l’expérience, pendant une à deux semaines, supprimez les produits qui contiennent du gluten de votre alimentation : pâtes, pain, gâteaux, tous les produits à base de blé. Pour ce test, pas besoin d’être extrêmement pointu et de checker toutes les étiquettes..  Vous sentez une amélioration? Alors c’est fort probable que vous ayez cette sensibilité.

Si vous avez de très gros problèmes digestifs, consultez un médecin, c’est plus prudent.

Je rappelle : « être sensible » (le gluten crée une inflammation qui contrarie le système digestif) ça n’a rien à voir avec « être cœliaque » (une maladie où le gluten crée une réaction du système immunitaire avec impossibilité d’absorption des nutriments).

Si l’on est sensible, on se précipite au rayon « sans gluten »?

Houlala attention. Les marketeurs sont très forts pour nous faire croire que :

« sans gluten » = « sain », c’est faux!

Pour compenser l’absence de gluten dans les pâtes, pains, brioches, pâtes à pizza, biscuits etc il y a souvent une adjonction de produits pas très sains… Eh oui, on ne fait pas de miracles. Je ne dis pas que tous les produits sans gluten sont mauvais pour la santé, mais il faut se méfier.

J’ai longtemps été adepte du rayon « sans gluten », ça me rassurait. Mais à quel prix ? Non seulement ces produits sont extrêmement chers mais surtout ils sont rarement bons et rarement « sains ». Maintenant ce rayon je le fuis.

Alors que faire ?  Faites-vous plaisir intelligemment!

  • Vous voulez manger un peu de pain? Achetez un pain de campagne chez le boulanger. Demandez un pain avec une farine de qualité supérieure. Mangez-en une à deux tranches, pas la baguette entière.

 

  •  Un plat de spaghetti? N’achetez-pas les pâtes de base au supermarché. Chinez dans une épicerie fine pour trouver des pâtes de qualité supérieure.

 

  •  Un gâteau ? Faites-le maison avec une bonne farine.

 

  • Évitez la nourriture industrielle. Tout ce qui se vend dans du plastique et préparé, prêt à rester des mois dans votre placard avant d’être consommé, avec ou sans gluten, même constat, c’est traficoté et les étiquettes vous font souvent croire que tout est naturel, bio, blablabla …

La sensibilité ne doit pas devenir une obsession. Au quotidien je ne consomme pas de produits contenant du gluten mais si je sors au restaurant ou chez des amis je n’ai pas d’interdit.

Depuis que j’ai découvert que je suis sensible au gluten, un plat de pâtes le soir n’est plus une option. Et quelle chance! J’ai découvert tout plein de nouveaux aliments délicieux, certains dont je n’avais jamais entendu parlé… le quinoa, les nouilles de riz, de kelp, les lentilles, les pois, le sorghum, l’amarante etc. Je vous ferai bientôt des recettes simples et délicieuses avec ces trouvailles.

J’espère vous avoir éclairées sur le gluten, ses effets et comment garder un équilibre alimentaire lorsque l’on est sensible à cette protéine. Nous sommes toutes différentes donc à vous de trouver les proportions acceptables pour votre organisme et d’éviter de vous priver pour rien.

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s