challenges

Mon Premier Triathlon M

Cela fait quelques mois que j’ai ce post en tête; le besoin de témoigner que « Oui c’est possible de partir de presque zéro et décemment finir un triathlon M ! ».

Tout a commencé il y a 2 ans; je m’étais donné un an pour être prête pour un triathlon S. J’ai adoré l’aventure et je me suis donné une autre année pour être prête pour un triathlon M!

Voici un petit condensé de mon parcours triathlon:

–>Objectif Triathlon : Mes premiers pas

–>Je prépare mon 1er triathlon – Résumé de 4 mois de natation

–>Mon tout premier triathlon : XS 100% Féminin de Manosque

–>Mon premier Triathlon Sprint – Triathlon de Roquebrune

–>5 conseils pour préparer son premier Triathlon Sprint

J’avais entendu dire que pour être prêt on doit pouvoir maîtriser le double de chaque distance dans chaque discipline individuelle.

Pour la distance M, aussi appelée distance olympique (depuis les JO de Sydney en 2000, le triathlon est une discipline olympique!) on a 1,5 km de natation, 40 km de cyclisme et 10 km de course à pied.

Autant vous dire que j’avais fait une sortie vélo de 80km (et je n’oublierai pas cet exploit!). Je n’avais jamais techniquement dépassé les 15 km de course à pied mais bon 20km ne me paraissait pas inatteignable. Mais alors 3km de natation… dans un doux rêve peut-être 😀

Je me suis chauffée pour le Naturman’ M qui a lieu début octobre donc qui laisse la possibilité de s’entraîner dans des conditions météo décentes. Non je ne nage pas en mer en plein hiver. Peut-être je tenterai l’année prochaine ;P

Alors voilà comment je me suis entraînée cette année :

J- 1mois :

J – 2 semaines : Triathlon S de Cap d’Ail. Un test de « combi » et « transitions » grandeur nature. Et après ça, plus rien du tout, j’étais malade …triathlon cap dail 2018

J-3 semaines : en mode vacances, 1500m de natation et 20km de vélo

J-4 semaines : Triathlon XS de Castellar (petite distance mais gros dénivelé)

triathlon castellar2018

J-5 semaines : Repérage vélo du Naturman’M – 49km. Je n’étais pas trop convaincue mais ça vaut l’or de tester le parcours vélo en avance

IMG_0480

Pendant l’été :

-régulières sorties natation de 1000-1500m en piscine et mer

IMG_0147

-un triathlon S « pour de faux » c’est à dire qu’on a le temps de reprendre sa respiration, de rentrer le vélo dans la voiture et de boire un peu d’eau (boire, pas avaler..) et d’admirer la vue,

-une Spartan Race, pour le fun !spartan race red deer 2018

-des sorties course à pied pas longues du tout (5-10km max) mais en mode trail urbain avec beaucoup d’escaliers,

-quelques sorties vélo de 20-40km et une de 65km en mode warrior

Au printemps :

-Triathlon XS d’Agay

-« Tentative » du Granfondo Ladies Café du Cycliste de 100km. Long story short, j’étais dernière et j’ai assisté à un accident, j’ai abandonné au bout de 50km

-quelques sorties vélo de 30-40km et ma sortie épique de 80km

IMG_0030

OpenSwimStars de Eze 1.5km

-pas trop de course à pied car j’étais blessée au genou

Et le Jour J ça a donné quoi ??

IMG_3054 - Copie

J’étais un peu anxieuse car je n’ai pas pu m’entraîner les deux semaines précédent la course. Ça aurait été pas mal de faire tourner un peu les jambes la veille mais pas possible donc seulement un peu de stretching. J’ai adoré cette course!!

instagram happyhealthysimplyNager dans l’eau douce du lac était très bizarre, limite perturbant, je n’ai pas nagé droit, comme d’hab!

IMG_3063

La zone de transition étant immense, j’ai du courir une centaine de mètre pieds nus pour atteindre mon emplacement. Toujours la galère pour enlever la combi.. pourtant j’avais fait un mois de diète pour ne pas être trop serrée 😀

IMG_3068

La partie vélo se passe bien. J’avais bien confiance en moi du fait d’avoir fait le repérage je savais exactement à quoi m’attendre. Sur la dernière montée je donne tout, j’en pouvais plus, je me demandais comment j’allais faire pour courir après.. heureusement j’ai eu le temps de m’en remettre sur une longue descente.

IMG_3064

Je pensais vraiment galérer (=marcher) pendant la course à pied mais les gingembres confits et abricots secs m’ont portée, des ressources bien cachées m’ont permis de courir tout le long et même doubler d’autres participants youh! Et finalement l’arrivée après 4h06 de course, j’ai pleuré de joie 😉

featured naturman

A l’heure des bonnes résolutions, si vous avez cette idée folle de vous lancer dans le triathlon, allez-y foncez!! Quant à moi, pas de challenge fou pour l’année prochaine, pas question de doubler la distance mais quelques courses similaires of course!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s